17 juin 2010

Hop Suisse!

Vive la Suisse!

Personne n'imaginait la victoire helvète contre les Espagnols, favoris dans cette Coupe du Monde 2010. Je n'ai vu que quelques minutes du début de match. Parti tôt, j'entendis dans le train qui me ramenait à la maison l'étrange conversation téléphonique d'une dame:

- Allô? C'est toi? Oui, dans le train... Comment ça va?

- ...

- C'est pas vrai! On mène? Mais c'est un autogoal, non?

- ...

- Ben alors c'est chouette!

 

Un bon résumé de la façon dont les Suisses percevaient leur équipe hier après-midi encore. Il y avait pourtant anguille sous roche!

Parvenu en gare de Renens, je me pressai au Zig-Zag café à côté de la gare, où l'ambiance était électrique. 1-0 pour la Suisse, je n'en revenais pas! Le miracle était possible! Deux écrans diffusaient le match dans la salle - l'un suivi par des supporters de l'Espagne, l'autre par les Suisses. Il restait moins de dix minutes de jeu au temps réglementaire. A chaque fois que les Espagnols menaient une action offensive, les gens hurlaient. L'attente était intenable. Tout le monde gémit quand l'arbitre donna cinq minutes de temps additionnel (je demandais à un voisin: - Quelqu'un est mort sur le terrain pour de tels arrêts de jeu?) les secondes s'égrénaient... Jusqu'au coup de sifflet final.

980980BN_supporters.jpgExplosion de joie!

Tout le long du chemin du retour, c'étaient klaxons, drapeaux agités aux fenêtres, vuvuzelas et autres cornes de brume déchirant la fin d'après-midi. Un moment magique où chacun savait ce qu'il convenait de célébrer, sans concertation, spontanément!

Le meilleur résumé du match en fut donné à l'antenne de la TSR par des supporters Suisses en Afrique du Sud ayant eu la chance de voir le match en direct:

"Domination totale de l'Espagne du début à la fin, on marque par surprise un but tout pourri mais on s'en fout parce que ce qui compte c'est le GOOAAAAAL!!"

 

La victoire de la Nati sur l'Espagne a réuni un pays entier. Plus de gauche, plus de droite, de riches ou de pauvres, de Romands ou d'Alémaniques, seulement des supporters de la Nati! Et des supporters heureux.

Et si la Suisse était la surprise de cette Coupe du Monde? Rêvons un peu!

Commentaires

J'espère seulement que tous les supporters suisses vont en profiter pour se mettre au cor des Alpes, ce qui aurait autrement plus de gueule que l'immonde vuvuzela.

Écrit par : Robert Marchenoir | 17 juin 2010

Les commentaires sont fermés.