04 décembre 2010

Le Sommet de Cancun

Découverte via h16, une vidéo sur le Sommet de Cancun va sans nul doute devenir virale.

Le Sommet de Cancun? Mais si, vous savez, du 29 novembre au 10 décembre, la 16e conférence sur les changements climatiques dans le cadre de l’ONU (CCNUCC) dont l'objectif est de trouver un accord international sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre pour la période 2013-2020...

Les ministres de l'environnement, délégués et autres lobbyistes issus de 194 pays se retrouvent donc à Cancun avec un agenda chargé: déforestation, compensations de non-émission, législation internationale contraignante pour la réduction des émissions de CO2, définition de quotas de CO2 et ainsi de suite dans le cadre de la lutte historique de l'humanité contre le réchauffement climatique.

Pourquoi Cancun me direz-vous? Eh bien, Cancun est une espèce de symbole d'un développement non maîtrisé; une station balnéaire artificiellement érigée sur d'anciennes mangroves asséchées. Pauvres mexicains qui ont vu leurs marais poisseux bourrés de moustiques remplacés par des hôtels de luxe! Saloperie de développement économique! On visionnera avec délice le reportage de la TSR sur la ville, il vaut son pesant de cacahuètes.

On imagine l'abnégation et le sérieux de chaque participant, imprégné de l'importance cruciale de sa mission pour la survie de la civilisation et l'avenir de l'humanité alors que s'ouvre le sommet...

Foutaises, faut-il crier à ce moment là. N'en jetez plus, la coupe est pleine! Assez!

Si les délégués écolo-bien-pensants du monde entier se réunissent à Cancun, c'est avant tout parce que c'est une station balnéaire super cool débordante d'hôtels de luxe, de piscines, de spas et de plages artificielles magnifiques. L'alcool y coule à flots, il y a de la musique live et des buffets à volonté (et probablement les extras qui vont avec, de la drogue aux prostituées.)

Démonstration. C'est encore mieux avec un peu de son.

Voilà, chers lecteurs, comment l'humanité est sauvée par ses élites pendant que la Suisse s'enfonce sous la neige. Allons, cette vidéo ne montre que le premier soir, n'oublions pas que le sommet dure jusqu'au 10 décembre.

Je comprends qu'on se bouscule pour sauver la planète!

Si le résultat de Cancun est insuffisant, le prochain sommet se tiendra en Afrique du Sud à Durban en décembre 2011. Comme par hasard, Durban se trouve être une station balnéaire luxueuse. Ca tombe drôlement bien! Et puis décembre 2011, dans l'hémisphère sud, ce sera très ensoleillé. Un symbole en direction du réchauffement climatique, sans aucun doute.

Oui, il fait bon sauver la planète. Mais comme dit h16, pas de quoi s'indigner: c'est avec votre pognon, après tout.

Commentaires

Cet un vrai scandale ce sommet de Cancun, quant on voit ces delegations dans des suites de luxe, par un temps radieux, parler du rechauffement climatique, alors que nous subissons les foudres d'un hiver glacial avant l'heure...

Écrit par : Chappuis Jean-Francois | 05 décembre 2010

Je ne suis pas du tout d'accord avec vous. Sans blague, vous préféreriez un congrès de verdâtres qui ne boivent que de la verveine ? Vous êtes bien jeune, Montabert...
Ces gens sont encore humains, c'est bon signe.
Cela dit, les vents ont tourné, il faut être sourd, aveugle et amorphe pour ne pas s'en rendre compte. Alors laissez ces crétins se torcher à la tequila, nous n'en somes pas à cela près...

Écrit par : Géo | 05 décembre 2010

Ou ceux courant à nos frais ces sommets sont tous Alhzeimer ou alors ils essayent de nous prouver leur incapacité,ou alors ont-ils par frustration inventé de nouvelles olympiades,oui celle de la bétise universelle!
bien à vous et bonne soirée

Écrit par : line.bielmann | 05 décembre 2010

@Géo: sans blague, oui. Les vocations serait peut-être moins nombreuses, mais le message gagnerait un minimum de crédibilité. Un minimum.

Je ne vois AUCUNE différence entre le mode de vie des délégués de l'environnement à Cancun et celui, par exemple, d'Américains en vacances. Alors, que ces gens soient encore humains, c'est bon signe si vous voulez, mais qu'on ne vienne pas me parler de leur éventuelle légitimité à régenter la vie de l'humanité.

Un flic ne peut pas garder son job s'il est malhonnête. Un juge ne peut pas garder le sien s'il est partial. C'est pareil pour un défenseur de l'environnement: il pert toute crédibilité s'il se comporte exactement comme n'importe quel frénétique de la société de consommation qu'il dénonce.

Ca s'appelle la probité.

Écrit par : Stéphane Montabert | 06 décembre 2010

Le sommet de Concon - pardon, de Cancun - est à l'écologie ce que le "forum altermondialiste" est à la politique. On cause, on boit, on bronze, on tient le micro à tour de rôle devant la caméra... et c'est tout.

Les principaux pays déclarés "pollueurs", les USA, la Chine, l'Inde, la Russie s'en fichent complètement et ils ont raison. Avez-vous remarqué qu'on ne parle plus de "réchauffement", mais de "changements climatiques" ? Quand les observations contredisent les théories...

Il n'y a guère que l'Europe, plombée par ses gauchistes et qui voit dans le GIEC un super-ministère mondial de l'écologie à l'image de ses propres ministères interventionistes, qui s'en préoccupe. Les chômeurs ne lui disent pas merci. D'autant que les efforts européens sont entièrement bouffés par le développement à plein gaz (c'est le mot, je crois...) de la Chine et de l'Inde. Allez donc dire leurs 4 vérités à 2 pays pesant 35% de la population mondiale !

Bref, ce sommet n'est rien d'autre que des congés payés tropicaux pour VIP. Ca fait de beaux reportages, on fait assaut de repentance et de promesses, et on en rigole de retour à Pékin ou à Moscou.

Écrit par : Paul | 06 décembre 2010

M.Montabert est non seulement jeune et naïf mais il montre ici la démonstration de "mes impressions ne me trompent pas", un blog aussi niais ne devrait pas avoir sa place sur ce forum. Certes cette idéologie -"sauvons la planète"- doit aussi murir mais quand on lit des fadaises pareilles sur le climat, celles de SM dans ce blog, on comprend que les maux dont nous souffrons sont en grande partie dûs à cette assurance totalement déplacée et imbue d'elle-même. Lamentable et irresponsable comme un garçon pubère.

Écrit par : Polo | 06 décembre 2010

M.Montabert est non seulement jeune et naïf mais il fait ici la démonstration de "mes impressions ne me trompent pas", un blog aussi niais ne devrait pas avoir sa place sur ce forum. Certes cette idéologie -"sauvons la planète"- doit aussi murir mais quand on lit des fadaises pareilles sur le climat, celles de SM dans ce blog, on comprend que les maux dont nous souffrons sont en grande partie dûs à cette assurance totalement déplacée et imbue d'elle-même. Lamentable et irresponsable comme un garçon pubère.

Écrit par : Polo | 06 décembre 2010

Z'avez raison mon Polo...

Je propose que le sieur Stéphane soit traduit devant un tribunal populaire (et citoyen) pour
- propagation d'informations interdites
- analyse non conforme aux idées du Parti
- désinformation du peuple des travailleur-e-s

Ca vaut au moins 30 ans de rééducation par le travail, à repaver les rues de Genève uniquement avec ses poings, non de Di.., non de Marx !!

Écrit par : Paul | 06 décembre 2010

Stéphane,

vous évoquez Durban à la fin de votre article. Ce serait un symbole fort ! Durban est surtout connu pour sa conférence "contre le racisme", en septembre 2001.
Les blancs avaient été viré de la conférence. Le seul pays condamné par ces aniracistes était Israel ! Pas un mot de Mugabé, des soudanais, des afghans ou des égyptiens faisant la chasse aux chrétiens, même noirs ou arabes. Plus politiquement correct et facho que "Durban 2001", tu meurs !

Quel symbole si les écolos s'y réunissaient, pour le 10eme anniversaire...

Écrit par : Paul | 06 décembre 2010

Il faut être complétement borné pour être politiquement correct! Vive la violence et la haine et merci aux grands causeurs comme ce Paul!

Écrit par : Géo | 06 décembre 2010

Merci Géo. N'étant pas politiquement correct, je ne suis pas borné. Sauf envers ceux qui veulent imposer un terrorisme intellectuel (C'est à dire une pensée unique et obligatoire pour tous), je le reconnais.

Quand une idée est bonne, pas besoin de censurer les opposants. Le peuple est moins bête que les élites le croient. Toute critique du "réchauffisme" étant censuré dans les médias (du moins en France, j'espère que ça va mieux en Suisse), je vous laisse conclure ce que je pense de leurs thèses.

Écrit par : Paul | 06 décembre 2010

Paul@ Vous êtes tout de même drolement bavard pour un type du peuple si méprisant des élites. Décidément ces français parlent tandis que les allemands agissent!

Écrit par : Géo | 06 décembre 2010

Mon cher Géo

je suis bavard, comme tous les gens du peuple en France : nous aimons les débats, nous aimons confronter nos idées, et en changer si quelqu'un nous prouve que nous nous trompons.

Mais vu de Suisse, nous ne sommes que des bavards... parce que tous les médias importants (mainstream) nous censurent ! Vous ne verrez pas à la télé, à la radio ou dans la grande presse française quelqu'un critiquer les positions des écologistes, et dire "Foutaises que tout cela !". Parfois, vous en verrez un, opposé à 4 personnes qui pensent "bien". Il a été invité pour servir de punching-ball aux autres, et il a accepté parce qu'il veut être connu, pour faire une carrière, vendre un livre.

J'ai pu voir des interventions de Freysinger sur la télé suisse (merci youtube !). JAMAIS vous ne verrz cela chez nous ! Interdit ! Verboten ! Chez nous, ce cher Oscar aurait parlé une minute avant que tout le monde le traite de crétin, de démago, de facho. Et le présentateur aurait dit la même chose. C'est ca, la "liberté" d'expression dans mon pays en 2010. C'est pourquoi on utilise le net pour débattre.

Vous voulez rire ? En 2006, le gouvernement français a songé - très officiellement - à obliger ceux qui tiennent des sites d'information à posséder la carte de journaliste (que seuls les bien-pensants obtiennent). Pas de carte ? Pas de blog politique ! Le gouvernement a finalement reculé : les sites les plus génants sont hébergés hors d'Europe et tenu par des binationaux expatriés. Impossible de les faire taire. Nous en sommes là.

Alors, laissez-nous bavarder sur la Toile, il ne nous reste que ça. Quand à agir, c'est impossible. Le délit d'opinion existe. La Suisse interdit les minarets, la France interdit un apéro public. Motif ? Les gens vont consommer du porc, ca risque de déplaire aux musulmans. Ahurissant ? Non, la France, tout simplement. Alors, une manif ou un parti critiquant la pensée unique... N'y songeons même pas.

Dernier point : chez moi, Internet est le premier média d'information pour les 15-35 ans. Ils font plus confiance à des gens comme Stéphane qu'aux larbins de la presse. Priez pour ne jamais en arriver là !

Écrit par : Paul | 06 décembre 2010

Quelle solitude entre vos lignes, quel désarroi. Dans notre société en si rapide mutation vous êtes tant à chercher refuge dans des attitudes victimaires, des théories du complot et dans d'autres errances de café du commerce qui ne font que créditer toujours davantage nos élites, qui elles, prennent la peine de s'informer sérieusement, de chercher des stratégies efficaces pour conserver le pouvoir. Vous imaginez débattre, Paul, mais en réalité vous ne faites que déverser votre amertume. Dommage, ce n'est pas ainsi que le monde changera en votre faveur.

Écrit par : Géo | 07 décembre 2010

Mon cher Stéphane,

en lisant le dernier message de Géo, je constate que vous êtes également touchés par le phénomène de la bien-pensance : les journalistes disent toujours la vérité, les dirigeants se soucient de l'intérêt du peuple, ceux qui critiquent sont des ignares ou des fanatiques obsédés par des complots...

Alors, cher Stéphane, CONTINUEZ ! Il y a du labeur à fournir pour faire réfléchir les gens. Je vous souhaite beaucoup de courage, avec une certitude : au final, c'est toujours le peuple qui l'emporte. Ca peut prendre 10 ans, ou 45 ans (comme en Europe centrale), mais ça finit par arriver. Merci d'y contribuer !

Paul

Écrit par : Paul | 07 décembre 2010

Bon, je pense que ce n'est par hasard que quelqu'un utilise mon pseudo. Il semble que ce soit important pour certains de le salir au maximum. Quand on veut débusquer les imposteurs, on peut le faire, Barbie Forever en a fait la démonstration. Nous sommes ici dans un blog d'un partisan de l'UDC : qu'il laisse ainsi faire des gauchistes me parait de mauvais augure...

Écrit par : Géo | 07 décembre 2010

bien à vous ami UDC je ne fait aucune politique mais proche de vos idées,voici quelque chose qui pourrait vous intéresser,l'église de Climatologie étrangement résonne comme le nom d'une autre pseudo religion,diviser pour mieux régner semble un slogan actuel,et si on a vu Armageddon,on peut rester dubitatif face aux catastrophismes se développant de plus en plus de la part de certaines grandes puissances qui on le sait ne feront rien pour contrer la peur qu'elles engendrent!on le sait les belles promesses rendent les fous heureux,mais si la suisse n'a pas de pétrole comme dit Sardou on n'est quand même pas 6 millions d'abrutis
bonne soirée

Écrit par : lovsmeralda | 12 décembre 2010

Pour en revenir au sujet e Cancun: La nature ne se défend pas, elle se venge seulement. On peut s'agiter tant qu'on veut, tirer des plans sur la comète (pardon; la planète ), tôt ou tard nous serons tous confrontés aux résultats de notre stupidité.
On voit que les glaciers reculent dramatiquement, que les Pôles fondent à vue d'oeil, on voit la désertification, on a l'exemple de l'Île de Pâques, détruite par ses propres habitants, du Yucatan, détruit par les Mayas qui se sont détruits eux-mêmes. Entre autres. Des peuples entiers foutent le camp en vacances dans des pays dont ils ne connaissent rien et qu'ils ne veulent nême pas connaître, rentrent de vacances encore plus crevés qu'avant, après avoir copieusement pollué les mers et l'atmosphère (L'exemple de cette touriste allemande qui se plaignait d'avoir rencontré trop de Nègres au cours de ses vacances au Kenya...)
On est totalement informés de la situation et de ses conséquences et on marche gaîment dans le précipice. Les concons cancannent à propos de Cancun et la caravane passe...

Écrit par : J.C. Simonin | 12 décembre 2010

sachons remercier l'UDC qui ne fait pas partie des technocrates,avec eux espérons sortir du nuage de l'hypocrisie qui sied si bien à ceux aimant distiller la peur celle -ci devenant aussi productrice de maux dont beaucoup d'humains souffrent ,mais n'est-ce pas le but recherché?

Écrit par : lovsmeralda | 12 décembre 2010

"On peut s'agiter tant qu'on veut, tirer des plans sur la comète (pardon; la planète ), tôt ou tard nous serons tous confrontés aux résultats de notre stupidité."

Ca dépend quand même beaucoup de la bonne, ou de la mauvaise, volonté de la caldeira qui se trouve sous le parc national de Yellowstone. Elle est censée exploser tous les 600'000 ans, et sa dernière explosion remonte à 640'000 ans. Elle avait alors éjecté 250'000 kilomètres cubes de poussière et les spécialistes estiment que cela pourrait provoquer la fin de la vie sur terre par refroidissement.

C'est pour cela que si je lutte encore contre le réchauffement climatique en ouvrant mon frigo pendant dix minutes toutes les heures, c'est désormais sans grande conviction.


"(L'exemple de cette touriste allemande qui se plaignait d'avoir rencontré trop de Nègres au cours de ses vacances au Kenya...)"

Il faut se mettre à leur place, quand ils vont à Rimini, ils ne rencontrent pas du tout d'Italiens. Même les mendiants viennent d'Europe centrale et des Balkans.

"On est totalement informés de la situation et de ses conséquences..."

Compte tenu de la quantité de nouvelles contradictoires que prenons tous les jours sur les endosses, il faut une certaine dose de crédulité sélective pour se croire totalement informés.

Écrit par : Scipion | 12 décembre 2010

La plupart des touristes allemandes vont au Kenya (ou au Sénégal, ou en Tunisie) pour se faire sauter. Voilà au moins une originale...
Scipion@ ne perdez pas du temps avec votre Yellowstone. Il y a sur terre 12'000 volcans qui vont péter avant. Connaissiez-vous Rapaul ? C'était une charmante petite ville, selon un collègue qui y a travaillé. Par contre, dans les années qui viennent, on ne parlera plus que du refroidissemnt de la planète, du nouveau petit âge glaciaire, en raison du comportement du soleil. Une autre bande d'escrocs de l'ONU, tous aussi "scientifiques" que ceux du GIEC, viendra vous taper votre pognon non plus pour le Pakistan, terre d'origine des escrocs réchauffistes et principaux profiteurs des fonds escroqués - comme d'hab, les Pakistanais ont quelques longueurs d'avance sur les escrocs de la planète...-, mais pour les Inuits et autres équivalents du sud...

Écrit par : Géo | 12 décembre 2010

"Il faut être complétement borné pour être politiquement correct! Vive la violence et la haine et merci aux grands causeurs comme ce Paul!"

Bein la haine de l'autre et de l'intelligence m'a l'air des plus développé chez les lobotomies du politiquement correct, qui n'est qu'un autre nom pour désigner un droit de censure que s'auto attribu un groupe sur d'autre.. Et en plus pas l'un des plus intelligent.. Au moins ils n'ont n'a pas peur du ridicule..


Par ailleurs la violence c'est bien, sauf pour les faibles -ces déchets. "Que périsse les faibles et les ratés !"

Ah, j'oublie que seul la violence des politiquement correct est Bonne..

Écrit par : Nicolas | 13 décembre 2010

De toute façon, les niveau de vie des européens va baisser, donc, la pollution va baisser.
C'est là la vrai solution, et qui montre que toutes redistributions est criminel puisqu'elle est consommation, donc pollution. Fin des impôts, des fonctionnaires, de la solidarité et toutes ces choses polluantes qui polluent.. Bref, détruisons l'Etat pour sauver la planète !

Écrit par : Nicolas | 13 décembre 2010

Bien intéressant tout ça !
Petite sourire sur le sommet et l'accord sur le Blog de Jean Patrick Douillon.
http://douillon.canalblog.com/
A Plus
Jean Patrick

Écrit par : DOUILLON | 14 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.