01 octobre 2012

Sans idées, on attaque les hommes

La section suisse d'Amnesty International fait fort. Dans une campagne de publicité intitulée "ça suffit", elle met en scène des responsables de l'UDC, projetés dans le rôle de demandeurs d'asile.

Christoph Blocher et le ministre de la Défense Ueli Maurer sont réduits à faire rôtir le bouc Zottel, mascotte de l'UDC, pour se nourrir. Quant au vice-président romand Oskar Freysinger, il est présenté sur des affiches imprimées sous le nom de "Jussuf" Freysinger, affublé d'un turban et posant devant des ruines syriennes. D'autres montrent Christoph Blocher grimé en Somalien d'une façon si naïve que même Michel Leeb n'aurait pas osé.

frey_syrien.pngOn pourrait discuter longtemps de la pertinence de la campagne orchestrée par Amnesty International, de ses effets productifs ou contre-productifs, de son humour douteux. Tout est relatif, et ce qui est permis contre des membres de l'UDC ne serait jamais toléré à l'égard d'autrui. Les médias trouveraient-ils aussi sympathiques des affiches "humoristiques" mettant en scène un Alain Berset en vendeur de drogue nigérian, un Jean-Michel Dolivo en mendiant roumain ou une Géraldine Savary en prostituée d'Europe de l'est?

Le fait est qu'il ne s'agit pas d'une campagne publicitaire - pas même d'une campagne politique. Elle n'a aucune pertinence, alors que le président du PS Christian Levrat affirme qu'il n'y aura probablement pas de référendum contre les dernières lois votées par le Parlement pour durcir les conditions d'asile. Elle ne correspond à aucun timing, puisque ces changements appartiennent au passé: ils ont été approuvés cet été. Elle est hypocrite puisqu'elle épingle volontiers les élus de l'UDC mais épargne tous les parlementaires venant des rangs du PLR et du PDC contribuant à créer une majorité (et ne se privant pas d'amener leurs propres amendements). Elle est hors de propos, enfin, puisque l'UDC n'a jamais voulu mettre un terme à la politique d'accueil de la Suisse mais seulement cesser les abus pratiqués depuis des années en la matière, et transformant le principe d'asile en véritable filière d'immigration - et de criminalité - clandestine.

En réalité, les responsables d'Amnesty International suisse ont simplement décidé de laisser libre court à leurs envies.

Ils auraient pu discuter du fond, mais non: à la place, ils choisirent simplement l'attaque ad hominem de bas étages, sur le principe du "si vous étiez à leur place vous feriez comme eux", ce qui est d'ailleurs loin d'être le cas. Et qu'on m'explique comment des Somaliens ou des Syriens atteignent la Suisse sans traverser un pays sûr selon la Convention de Dublin?

Selon moi, ils avaient un budget publicitaire à dépenser et en ont simplement profité pour mettre en scène leurs fantasmes. MM. Blocher ou Maurer réduits à l'état de miséreux dépenaillés, dénués de tout au point de cuisiner la mascotte du parti pour survivre! Quelle vision séduisante! Quel plaisir à contempler! Quelle perspective réjouissante! Et peu importe si cette nouvelle façon très particulière de susciter le débat risque plus de nuire à la réputation déjà passablement écornée d'Amnesty, ou de tarir les dons que l'association prétend employer à aider autrui, sur le terrain.

Ce qui en dit long sur leurs réelles valeurs.

Commentaires

L UDC est une fosse d aisance ideologique, alors nous les defenseurs de la liberte... tiront la fosse.

Écrit par : Ninja | 01 octobre 2012

Cette campagne sera très certainement très contraproductive. Amnesty se risque sur des terrains très hasardeux, se met en concurrence avec le CICR par exemple. Les gens de sa direction n'ont visiblement pas les idées très claires. Faire cette campagne maintenant alors que 99% des Suisses n'en peuvent plus de ce déferlement de malfrats tunisiens, de dealers nigérians, de zizous algériens qui leur pourrissent la vie, cela s'appelle se tirer une balle dans le pied.
Seuls les parfaits crétins extrémistes donneront encore leur sous à cette organisation de mémères frustrées, et c'est très bien ainsi.

Écrit par : Géo | 01 octobre 2012

"alors nous les defenseurs de la liberte... tiront la fosse"
De quelle liberté ? Celle de voler les sacs des vieilles dames ? Avec votre français de basse-cour, continuez de tirer les fosses d'aisance, cela vous va très bien.

Écrit par : Géo | 01 octobre 2012

encore un trust qui met les pieds partout et sans beaucoup d'effets si l'on songe aux pendaisons qui ont eu lieu au Japon la semaine passé.Et s'en prendre à l'UDC montre bien qu'aujourd'hui ceux qui luttent pour la démocratie sont vus comme des empécheurs de tourner en rond tandis qu'on applaudit à tout rompre d'autres partis qui eux ne sont pas démocrates pour 4 sous comme de nombreux Verts et bien d'autres

Écrit par : lovsmeralda | 01 octobre 2012

Hors contexte/ le problème des requérants aurait peut-être été résolu depuis très longtemps si toutes ces associations ne venaient jouer les trouble-fêtes. Quand on entend lors d'un reportage un requérant avouer qu'il vient en Suisse pour bénéficier de l'AI après avoir été expulsé d'Italie il y de quoi rester songeur!

Écrit par : lovsmeralda | 01 octobre 2012

Les requérants d'asile meurent de faim en Suisse ? Amnesty ne recule devant aucun mensonge.

Amnesty International tirait sa légitimité, jadis, de son impartialité politique. Aujourd'hui, c'est devenu une vulgaire officine de propagande gauchiste, semblable à des milliers d'autres.

Écrit par : Robert Marchenoir | 01 octobre 2012

Amnesty International a complètement perdu le nord !
Autrefois association de défense des prisonniers politiques des régimes non démocratiques (elle tire son nom de l'amnistie qu'elle réclamait pour eux), elle avait mon soutien d'estime et financier.
Mais depuis un à deux ans, elle a tendance à faire feu de tout bois et tous azimuts, probablement dans le but de faire parler d'elle afin de maximiser ses revenus et ceux de ses dirigeants.
Ce faisant, elle se ridiculise en sortant complètement de ses buts initiaux. Pour cette raison, elle a perdu mon estime et mon soutien financier voici deux ans déjà, lorsqu'elle a commencé à se mêler de politique suisse.
Nul doute que beaucoup de ses sympathisants d'autrefois tiendront le même raisonnement que moi, et quitteront au plus vite cette association fantoche !

Écrit par : Jacky Brouze | 02 octobre 2012

@Jacky Brouze,en effet c'est n'importe quoi surtout si l'on sait les nombreux Suisses romands dépendants de Caritas qui eux ne sont pas des requérants,Ces derniers d'ailleurs s'ils avaient vraiment faim chez nous ne reviendraient pas aussi facilement! a force d'aider les autres on en oublie nos propres citoyens et quand on entend même des Africains dire stop à l'aide européenne il y a aussi de quoi rester songeur.Car disent -ils ils nous promettent monts et merveilles et une fois sur place ils ne font que s'occuper des animaux nous obligeant à fuir.
Ah elle est belle l'aide apportée par certains à l'étranger de quoi se repositionner sérieusement avant de verser des dons
Les Témoins de jéhova possèdent des studio spéciale faim dans le monde afin de culpabiliser les Suisses comme quoi tout est bon pour abuser les plus naifs

Écrit par : lovsmeralda | 02 octobre 2012

@Géo je reste dubitative car en connaissant le procès du fondateur de Greepeace face aux nouveaux membres on peut se poser de nombreuses questions concernant Amnesty International .Peut-être qu'un groupuscule s'est glissé au sein de cet organisme et essaye depuis la France qui plonge d'obtenir de l'argent en inventant n'importe quoi.Je fais pas confiance aux vidéos y'a trop de trucages entre des mains pas forcément très honnêtes
On sait la Scientologie chapauter de nombreux mouvements charismatique allez savoir pour de l'argent tout est bon chez ces gens là,même et surtout la délation qui est leur force majeure
On peut même émettre de faux bulletins de versements avec les logiciels d'aujourd'hui!

Écrit par : lovsmeralda | 02 octobre 2012

Cela devient du total dérapage! Comment peut-on s'approprier ainsi l'identité d'une personne! Porter atteinte à sa personalité en la dépeignant dans un accoutrement qui est n'a rien à voir avec ce qu'il est
et l'image qu'il porte et véhicule depuis des années.
L'atteinte à la dignité est vraiment-là bafouée!
Il faut réagir. Tout n'est pas permis simplement parce que les nouvelles technologies le permettent!
Bravo et c'est ça l'évolution et les nouvelles visions d'un monde meilleur?
Il faut dénigrer pour se faire valoir!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Bien contente d'avoir pu vivre......la vie d'AVANT!

Écrit par : Corélande | 02 octobre 2012

Cette vidéo illustre deux des vices de la gauche :

1. La rage de l'égalité poussée à l'extrême et à l'absurde. Si Blocher était somalien, alors il ne prendrait pas les positions qu'il prend. Suisse = Somalien = Suisse.

Ben, justement : Blocher n'est pas somalien, il est suisse et il défend donc les intérêts de la Suisse. Depuis quand les hommes politiques sont-ils supposés défendre les intérêts des pays étrangers contre ceux de leur pays ?

Il n'y a aucune chance que Blocher se retrouve dans la situation décrite par cette vidéo. Si ma tante en avait, alors on l'appellerait mon oncle : voilà le niveau du raisonnement intellectuel et politique de la gauche.

2. Le sadisme, le goût de l'humiliation, de la violence et du meurtre. Amnesty ne peut pas, décemment, appeler au meurtre de Blocher. Alors elle fait ce qui s'en approche au plus près : elle le montre dans une situation aussi humiliante qu'invraisemblable, elle prend un visible plaisir à l'imaginer réduit à la misère et à la faim, elle figure la mise à mort de la mascotte de l'UDC, elle montre même sa tête en train de mijoter dans un liquide rouge qui suggère, immanquablement, le sang.

Amnesty n'a pas mis la tête de Blocher dans cette marmite, mais tout le monde a compris l'allusion.

Écrit par : Robert Marchenoir | 02 octobre 2012

Monsieur Robert Marchenoir,

Pensez-vous réellement qu'Amnesty fait allusion à Blocher avec les cornes dans la marmite?

Si vous imaginez une telle chose, c'est que vous connaissez une part de la vie privée de ce Monsieur Blocher que j'ignore et qui ne me concerne en rien, puisque de la sphère privée.
Serait-il réellement cocu pour avoir de telles cornes? Parce que, avec votre commentaire, tout le monde a compris l'allusion.
Personnellement, je ne me serais jamais permis de telles allusions.
Si la vie politique mérite d'être gaussée, la vie privée, elle, doit rester ce qu'elle est: privée. Il n'est donc pas joli,joli, joli de divulguer de telles assertions sur la toile!... Surtout que, probablement, vous n'avez pas le début de la queue (de bouc) d'une preuve concernant les cornes que pourrait porter le gourou en chef de l'UDC.

Écrit par : Baptiste Kapp | 02 octobre 2012

"Mais depuis un à deux ans, elle a tendance à faire feu de tout bois et tous azimuts"
Disons-le clairement : depuis que Manon Schick a pris la direction suisse...

Écrit par : Géo | 02 octobre 2012

Seule la VERITE blesse Monsieur, et vous semblez particulierement meurtri.

Écrit par : Ana | 03 octobre 2012

Pauvre Ana

Écrit par : tiendonc | 03 octobre 2012

@Stephane Montabert ,a quoi reconnait-on le raisonnement sectaire ? a des propos envers tous les dirigeants quelqu'ils soient ,menant d'autres les plus naifs bien entendu à les combattre à les descendre en fléche par la délation ,espérant prendre le pouvoir non pas pour améliorer la situation mais pour s'enrichir.Et ce sont les mêmes qui protègent ou des dealers ou assassins qui mettent à l'index des fumeurs.Dés lors on peut se permettre d'éclater de rire face à leur complète immaturité d'esprit celle-là même recherchée afin d'être un digne engagé incapable d'aller au delà de quelques mots pour développer son propre raisonnement.
Et c'est justement en permettant la diffusion de vidéos comme celle-ci ou d'autres qu'on leur offre de quoi se gausser devant leur miroir rempli d'orgueil celui-là même qui renforcera leur détermination à mener d'autres citoyens par le bout du nez même handicapés leur faisant croire qu'il faut courir pour le délestage de déchets dans des Moloks /non emprunté aux Druides sans doute,encore une immaturité d'esprit qui se confirme/afin de sauver l'environnement ce qui prouve s'il en était encore nécessaire qu'ils baignent tous dans une aura de confusion et de désordre mental jamais autant démontrés depuis les années 70 qui ouvraient la porte de la première grande vague New âge et le malaise a continué grâce justement à la presse,plus on en parle que ce soit en bien ou en mal,ils s'en fichent les Maitres de leur raisonnement mental ont définitivement tué leur envie de réfléchir par eux-mêmes,d'ou les phrase toutes faites et très souvent écrites par d'autres afin qu'ils ne puissent dépasser la marge intellectuelle qui leur est désormais octroyée

Écrit par : lovsmeralda | 03 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.