30 janvier 2014

Dieudonné se prend une quenelle

Je n'aurais pas cru devoir revenir sur "l'affaire Dieudonné" mais celle-ci prend désormais une nouvelle tournure avec la perquisition du domicile de l'intéressé.

dieudonne_mesnil.jpg
L'humble masure de l'humoriste sans le sou, au Mesnil.

Selon le parquet de Paris, les perquisitions s'inscrivent dans le cadre d'une enquête préliminaire pour organisation frauduleuse d'insolvabilité, blanchiment d'argent et abus de biens sociaux:

[Parmi les différentes enquêtes qui le visent], les enquêteurs veulent se pencher sur son patrimoine et des mouvements de fonds, notamment plus de 400'000 euros expédiés au Cameroun depuis 2009, alors que le polémiste n'avait acquitté le montant d'aucune de ses amendes début janvier.

L'enquête pourrait aussi porter sur les conditions dans lesquelles la boîte de production gérée par sa compagne, Noémie Montagne, a racheté pour 550'000 euros une propriété de Dieudonné, mise aux enchères publiques forcées en raison d'une dette fiscale de près de 900'000 euros.


La justice cherche également à déterminer dans quelle mesure les appels lancés par Dieudonné pour payer ses diverses amendes liées à ses condamnations pour propos antisémites.

Selon les premiers résultats de l'enquête cités par RTL, la police aurait retrouvé pour 650'000 euros au domicile de l'individu - le "produit de la billetterie", selon son avocat. Ainsi que 15'000 dollars qu'on imagine liés à la vente de billet à des touristes américains de passage...

Le premier volet de l'affaire Dieudonné avait trait à la liberté d'expression. L'humoriste avait inventé la "quenelle" un geste antisémite qu'il se bornait à décrire comme anti-système ; clamer autre chose aurait pu l'envoyer en prison, puisqu'en France la liberté d'expression en est réduite à cela. Ses nombreux fans avaient bien entendu lu entre les lignes et s'en donnaient à cœur-joie. Malgré tout, plaidais-je, il ne fallait pas museler le bonhomme, non seulement parce que la censure le faisait passer pour une victime mais surtout parce que seul le débat permet la confrontation des idées.

dieudonne.jpgÉvidemment, la France socialiste de MM. Hollande et Valls et leurs amis du CRIJF et de la LICRA ne pouvaient s'en contenter. Dieudonné fut donc préventivement privé de spectacle un peu partout, un interdit professionnel comme dans les états totalitaires, selon des principes juridiques totalement tirés par les cheveux. Nous sommes depuis passés à l'étape suivante, le procès politique. Les perquisitions chez Dieudonné n'ont pas d'autre but que de le jeter promptement en prison après l'avoir ruiné et humilié. Peut-être pourra-ton assister à une rédemption en public en échange d'une modeste réduction de peine, selon le principe des procès staliniens?

On me rétorquera que les lois sont faites pour être respectées, que l'insolvabilité de l'humoriste a tout de la manœuvre financière destinée à frauder le fisc et la justice. Tout cela est probablement exact mais foin d'hypocrisie: ces arguments sont hors-sujets.

Dieudonné a été inquiété, poursuivi et perquisitionné parce qu'il a osé défié le pouvoir en place, et rien d'autre. De "trublion" à "ennemi du peuple" la nuance est ténue. Le premier provoquera des rires gênés lorsqu'il est invité sur un plateau de télévision, le second une descente de police et un contrôle fiscal.

Aurait-il eu droit à l'examen de ses transactions financières avec le Cameroun s'il avait pratiqué un humour, disons, plus convenu? S'il n'avait pas raillé Manuel Valls? La réponse est évidemment non. Dieudonné subsistait sous le radar médiatique depuis des années et menait sa barque antisémite avec une certaine réussite tant qu'il ne dérangeait pas trop. Le succès de la quenelle le fit ironiquement passer à un stade supérieur de visibilité où l'irritation qu'il suscitait n'était soudainement plus tolérable ; l'humoriste en paye aujourd'hui le prix. Il ne sera pas le dernier.

Le gouvernement français et sa justice ont clairement annoncé la couleur. Les déviants seront traqués, impitoyablement, bien au-delà des griefs qu'on leur reproche. C'est le grand retour de la guérilla fiscale tellement appréciée de François Mitterrand, un autre socialiste, et ce n'est pas un hasard. Le même schéma de pensée se retrouve jusqu'en Amérique. Bien entendu, la diligence de la justice est à géométrie variable: où sont les perquisitions dans l'affaire Fabius? Où sont les condamnations dans l'affaire Cahuzac?

Dieudonné, par maladresse, a oublié que pour se moquer de l’État français il faut être parfaitement en règle. Mais l'eut-il été qu'il aurait été coincé quand même, cela aurait juste pris plus de temps. Le système légal français est tellement complexe que chaque habitant du pays a forcément enfreint au moins une loi. Nul ne saurait être perpétuellement irréprochable ; il suffit juste de surveiller ceux qui sont dans le collimateur, ou leurs proches, et de lancer la machine au moment opportun. La "justice" ne pouvant inquiéter tout le monde, le mode d'action sera réservé aux déviants avec qui le pouvoir a maille à partir. En guise de conclusion me reviennent les mots de Hunter S. Thompson:

"Dans une société bloquée ou tout le monde est coupable, le seul crime est de se faire prendre."


Commentaires

Thierry le Luron a bien été harcelé par TROIS contrôles fiscaux, à partir du moment où il a osé chanter: "C'est la rose l'emmerdant. . . "
Est-ce que ce type d'action, dans une démocratie, ne relèverait pas du crime de "forfaiture"?
Mais il semble que le socialisme français a fait école dans l'administration Obama, qui traque fiscalement les Tea Party et Républicains gênants. . . Ce n'est pas encore cuba ou la Corée du Nord, mais la mentalité y est

Écrit par : Bruno | 30 janvier 2014

Evidemment dans ce lynchage il n'y a que la version "officielle" et média-compatible des faits. L'intéressé n'a même plus le droit à la parole, à la défense.

Il n'y a qu'à voir comment la "manif de la colère" a été couverte ces derniers jours par les médias du groupe "le Monde" notamment. Quant au service public, ça rappelle carrément la sinistre agence Tass de l'époque.

Juste un petit exemple sur autre chose:
Le jour du sommet de Montreux il y avait également du beau monde à Davos + une belle victoire d'un sportif suisse qui n'a que battu les No 1 et 2 de l'ATP... Exactement 20 secondes d'infos dans le JT d'Antenne 2... pour entendre dire que Rafael Nadel a perdu l'Open d'Australie parce que blessé au dos...

Dommage que ce beau pays soit tombé si bas !

Écrit par : petard | 30 janvier 2014

Parce que avec le guignole Dieudonné, il aurait volé plus haut?!

Oui! Nous avons tous vu les vidéos de la "manif de la colère...." Et les médias ne l'ont pas couverte comme il se doit! Vous avez encore quelque chose à ajouter à moins de lancer un pétard mouillé!

Écrit par : Patoucha | 30 janvier 2014

@Patoucha

Mai on s'en fout du guignauuuuuule Dieudonné. C'est pas ça le "pays tombé si bas".

C'est la façon dont les médias traitent l'information.

Mais si vous ne comprenez pas, grand bien vous fasse de regarder cette télé débile.

Écrit par : petard | 30 janvier 2014

"Dans une société bloquée ou tout le monde est coupable, le seul crime est de se faire prendre."

C'est pour cela qu'il vaut mieux rester "underground", et contrer l'état par des moyens détournés et discrets, par exemple en pratiquant ce que les anglo-saxons appellent "counter-economics" (désolée pour les anglicismes!).

Écrit par : Raynote | 31 janvier 2014

Notons qu'à Infrarouge, Salerno, maire de Genève, a dit qu'elle refuserait que Dieudonné se produise dans sa ville, bien que le TF ait déjà statuer qu'une interdiction à priori était illégale.

Certains n'ont toujours pas compris la séparation des pouvoirs. (Surtout elle, d'ailleurs, si on ajoute l'affaire Naxoo..)

Écrit par : Fufus | 31 janvier 2014

Fufus@ Tiens, là, je me demande si je ne suis pas d'accord avec elle. La politique aux politiques et le droit aux juristes. Or actuellement, on voit de plus en plus une tendance à la prise de pouvoir par les juges. Sur le fond, on peut discuter. Mais au niveau politique...

Écrit par : Géo | 31 janvier 2014

@petard Je n'ai pas vu l'évènement à la télé.

Mais j'ai une bonne nouvelle - encore faudrait-il qu'il tienne ses engagements. Un avant goût à Nyon?!

jan 30, 2014

Dieudonné fait une proposition honorable et honnête ! Bravo !


Un revirement incroyable !

1 contexte
2 proposition de M’bala M’Bala

Alors d’après l’avocat tout est transparent !!! Bien-sur parce que le fisc a qui il doit une somme folle n’était pas au courant de ses rentrées, Depuis 2009, l’humoriste aurait expédié plus de 400.000 euros au Cameroun. L’avocat justifie ces transferts financiers par la double nationalité de Dieudonné.

Par Georges Brenier ,

Près de 650.000 euros et 15.000 dollars ont été découverts durant des perquisitions de la police au domicile de l’humoriste controversé M’Balamagouille.

En perquisitionnant mardi matin à la résidence du polémiste Dieudonné, les policiers ont fait une découverte de taille : les enquêteurs de la direction centrale de la police judiciaire ont en effet retrouvé près de 650.000 euros et environ 15.000 dollars, chaque fois en liquide. Ces perquisitions étaient effectuées dans le cadre d’une enquête préliminaire pour « blanchiment », « abus de biens sociaux » et « organisation frauduleuse d’insolvabilité ».

Les propriétés de Dieudonné en Eure-et-Loir ainsi que le théâtre de la Main d’Or à Paris ont été perquisitionnés mardi 28 janvier. Des documents comptables et des disques durs ont été saisis par les enquêteurs de l’office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales et de la Direction centrale de la police judiciaire.

Dieudonné est visé par plusieurs enquêtes sur ses finances. Dans celle qui lui a valu les perquisitions, les enquêteurs veulent se pencher sur son patrimoine et des mouvements de fonds, notamment plus de 400.000 euros expédiés au Cameroun depuis 2009, alors que le polémiste n’avait acquitté le montant d’aucune de ses amendes (plus de 65.000 euros en tout) début janvier.

Imaginons donc que Dieudonné fasse la proposition suivante :

Proposition

Après toute fraude déduite, je m’engage a utiliser la partie de la somme restant à faire un véritable travail pédagogique qui consisterait à faire tourner une exposition pour lutter contre le racisme, l’antisémitisme et toute xénophobie quelle qu’elle soit – dénoncer toute forme de négationnisme – avertir sur les dangers du xonspirationnisme – une exposition qui traiterait

de l’horreur absolue de la traite négrière qui a eu lieu pendant 400 ans – (commerce triangulaire occidental, traite négrière arabo-musulmane et intra-africaine) qu’une partie des revenus soient destinés à lutter contre l’esclavage moderne qui sévit encore de nos jours, notamment en Afrique de l’est dans les pays du Golfe, au Liban, en Asie…

de lutter contre le travail des enfants notamment en Afrique, de lutter contre le fléau des enfants soldats, la vente d’êtres humains en tant que marchandise sexuelle

Des expositions qui tourneraient partout en Europe, dans des salles d’expositions, de spectacles, dans les écoles.

D’expliquer que toute apologie du racisme, de l’antisémitisme, du terrorisme est interdite, que la dignité humaine est suprême, que chaque vie, chaque culture est sacrée lors de manifestations entre autres

Que toutes les personnes de bonne volonté et elles sont nombreuses et institutions se joignent à moi pour ce superbe projet pédagogique.

La mémoire des victimes des horreurs et la vie de ceux qui sont en danger par la barbarie des autres vaut cet effort collectif

Signé – D.M’bala M’bala

D’après vous peut-il le faire ? Peut-il relever ce défi ?


Aschkel – Rédaction Israël-flash

Écrit par : Patoucha | 31 janvier 2014

@Patoucha

Il ne parle pas de cette proposition dans sa dernière vidéo

https://www.youtube.com/watch?v=7f_kHo-OL0g&list=UUcbwxV-RVGFBXY-XIEQ003A

mais ça veut pas dire qu'il refuserait. Sait-on jamais.

Écrit par : Fufus | 31 janvier 2014

«...D’après vous peut-il le faire ? Peut-il relever ce défi ?...»

??? & !!!

« .... Après toute fraude déduite, je m’engage a utiliser la partie de la somme restant à faire un véritable travail pédagogique qui consisterait à faire tourner une exposition pour lutter contre le racisme....»

Mais c'est quoi cette histoire ? Pourquoi devrait-il s'engager à quoi que ce soit ?

Ok, mais alors que toutes les stars et start-up du spectacle et de la télé qui ont engrangé des millions (mérités ou non, planqués ou non), s'engagent après toute fraudes déduites à faire de même...

Il me semble quand-même que donner du boulot et à bouffer aux gens c'est plus important qu'imaginer tout un cirque dans la pédagogie mémoriale.

Écrit par : petard | 01 février 2014

"L'humble masure de l'humoriste sans le sou, au Mesnil."

En tout cas, on ne peut pas accuser Dieudonné de ne pas avoir de goût.

Écrit par : Humbert | 02 février 2014

@ Humbert :

"En tout cas, on ne peut pas accuser Dieudonné de ne pas avoir de goût."

Mais si ! On peut ! Paris-Match a publié une photo aérienne de sa propriété, où l'on voit qu'il lui a accolé l'une de ces hideuses vérandas en aluminium que l'on fait aujourd'hui... Rien que pour ça, il mériterait qu'on lui fasse un procès de Nuremberg.

Et je ne parle pas des sweats à capuche et cordons qui dépassent qu'il s'obstine à porter, comme pour bien revendiquer son appartenance à la racaille, alors qu'il aurait largement les moyens des s'habiller à Saville Row, vu ses 650 000 euros en petite monnaie (et je ne compte pas les 15 000 dollars d'argent atlanto-sioniste... faites ce que je dis, pas ce que je fais).

Écrit par : Robert Marchenoir | 03 février 2014

Les commentaires sont fermés.