17 mars 2014

Tempête dans un verre d'eau à Renens

Lors de la séance du Conseil communal de Renens du jeudi 13 mars, l'extrême-gauche quitta la salle sur un mouvement d'humeur lors de la prise de parole par un membre de l'UDC. L'épisode eut lieu à la toute fin de la séance, lors du dernier point de l'ordre du jour (questions, propositions individuelles et divers).

Le "clash" est perceptible sur la retranscription vidéo de la séance  (point 17, vers 2:28:30) et donna lieu à une mention dans l'édition de 24 Heures du lendemain:

Fin de séance houleuse, hier soir, au Conseil communal de Renens. Après plus de deux heures de débats est arrivé le point dédié aux questions.

Un élu UDC s'est alors lancé dans une série d'interrogations destinées à la Municipalité. Mais, alors qu'il avait encore la parole, le groupe POP (majoritaire à Renens) dans sa très grande majorité, a décidé de quitter la salle.


Ce résumé factuel aura été suivi d'un second article dans l'édition papier de samedi dans laquelle la transcription malheureusement partielle de mes propos m'amène à écrire ce billet.

Ce soir-là, notre conseiller communal Joâo-Batista Domingos fut donc la cible d'un certain nombre d'attaques gratuites, une première salve ayant trait à son rapport de commission sur lequel, pourtant, aucun conseiller ne trouva à redire pendant le délai imparti à la relecture. Saluons l'honnêteté de M. Alberto Mocchi, des Verts, qui releva ce point à la tribune.

depart_cc_renens.pngPlus tard, M. Domingos intervint au sujet du traitement de son préavis et à l'incendie d'un abri accordé par la municipalité à un sans-abri, entraînant la mort de ce dernier.

La gauche de la gauche n'entendit pas les propos de M. Domingos. Elle quitta bruyamment la salle dès le début de son intervention, laquelle ne fut ni longue, ni hors-sujet.

La séance du conseil communal ayant été rapide, il n'était pas spécialement tard non plus (malgré la regrettable erreur d'interprétation de l'incident en ce sens par le Président du Conseil).

Comment expliquer ce geste?

M. Domingos suscite une irritation particulière au sein de l'extrême-gauche de Renens. Il ne cadre pas avec ses idées préconçues sur les membres de l'UDC. Est-ce dû à sa couleur de peau? La sympathie naturelle qu'il inspire? Sa nationalité angolaise? Ses études de philosophie qui lui permettent aisément de rétorquer quelques vérités à de nombreux apprentis-théoriciens du marxisme? Seule une introspection approfondie des "Fourmis rouges" permettrait de le savoir!

Pour ma part, je salue son amour de notre pays et de son système démocratique et je suis fier de le compter parmi nos membres, peu importe l'opinion que le Parti Ouvrier Populaire vaudois peut avoir de lui.

Il est rare de voir un parti politique quitter une séance. Exprimé à l'encontre d'une minorité, le geste se transforme en insulte. J'eus l'occasion d'en être témoin le soir même alors que plusieurs conseillers communaux d'extrême gauche me lancèrent leurs invectives en quittant la salle.

Rien n'empêchait un élu de prendre la parole après M. Domingos pour réagir à ses propos, dire tout le bien ou tout le mal qu'il en pensait, les commenter, répondre, susciter la discussion - ce à quoi sert une assemblée en fin de compte! Mais ces gens ne voulaient pas d'un débat. Ils souhaitaient quitter la séance en faisant un éclat, mêlant la démonstration de force à l'expression de leur mépris.

Je ne suis pas sûr que le message soit bien passé d'ailleurs, car la réaction évoque plus l'irritabilité et le caprice que quoi que ce soit d'autre. Se retirer d'une assemblée démocratique est un acte politique fort qui ne peut se justifier que lorsque les bornes de l'inacceptable ont été franchies, une situation aux antipodes de cette séance du Conseil Communal.

Aussi, je crois aussi volontiers à une autre hypothèse: que cette sortie pleine de mauvaise foi ait été moins liée à des motifs politiques qu'à la volonté de se trouver une excuse pour voir la fin du match de playoff entre Berne et Lausanne qui se jouait au même moment!

Mais ça, aucun protestataire n'osera jamais l'admettre...

Commentaires

Il suffit de lire le dernier paragraphe pour comprendre qu'il ne faut jamais faire confiance aux partis gauchistes
Ils lèvent l'ancre pour éviter les sujets sérieux .Comportement complètement immature de leur part à tous et qui devront trouver mieux pour récolter des voix que le slogan *faut sauver la nature*.Désormais ce vieux classique électoral rejoindra ceux qu'ils pensèrent pouvoir remplacer.C'est à dire ,les enfants,la familles ,les personnes âgées ,les animaux etc etc
N'allez pas leur demander de relever des défis,excepté d'exiger davantage tous les jours de la part du bon peuple ,ils en sont incapables.Vous ne voulez tout de même pas fatiguer intellectuellement des Bobos ? déjà qu'ils ont de la peine à se lever la majeure partie étant des couche-tard.la nuit leur appartient ,le jour c'est pour l'ouvrier

Écrit par : lovsmeralda | 17 mars 2014

C'est pas étonnant les gauchistes sont comme les fascistes. Ils sont intolérants, violent et imprégné d'un esprit totalitaire. Je me suis toujours demandé comment les gauchistes pouvaient détester les fascistes tellement qu'ils se ressemblent.

Oui ce conseiller communal a un nom qui se devait être de gauche pour le PoP. Il a choisi un parti libéral-conservateur l'ultime insulte pour les gauchistes.

D.J

Écrit par : D.J | 17 mars 2014

Ce même comportement avec un membre de l'extrême-gauche d'origine angolaise avec la délégation UDC qui sort pendant son discours : on imagine la mousse verte aux lèvres des correspondants enragés de 24 heures dégoulinant de leur feuille de chou...

Écrit par : Géo | 17 mars 2014

La démocratie ce n'est pas venir déféqué sur le tapis du salon et saloper les murs avec des grafitis racistes.

Le POP a entièrement raison, devant l'abjecte, la pourriture, la haine que déverse l'UDC à chaque intervention, la Classe et l'Élégance recommande de se distencer et de s'en aller.

L'UDC c'est des élus incompétents, paresseux et profiteurs, soit aux prises avec la justice... ou alors internés en asile psychiatrique... quelle belle image de la Suisse!

Écrit par : Das Kapital | 17 mars 2014

Das Kapital qui dénonce la haine contre les autres. Une fois de plus il ne se regarde pas dans un miroir.

ça confirme ce que je dit plus haut. les gauchistes n'aiment pas les fascistes et pourtant ils sont pareils. Intolérants contre ceux qui ne pensent pas pareil, un esprit totalitaire, ils sont ultra-étatistes, anticapitalistes avec haine du libéralisme, antisionistes, antiaméricains etc... etc...

D.J

Écrit par : D.J | 18 mars 2014

On peut toutefois raisonnablement se demander pourquoi les blogueurs laissent les tarés crépir le mur de leur blog de leurs excréments, ainsi que le font Corto chez pachamachin et Salem, et Das Kapital ici. Les masochistes ne m'ont jamais paru plus équilibrés que les sadiques...

Écrit par : Géo | 21 mars 2014

@Géo: ce n'est pas du masochisme ; il n'y a pas de raison de bloquer des commentaires déplaisants sur ce seul critère.

Et en fin de compte je pense que la prose haineuse et confuse de Das Kapital et consort les dessert plus qu'autre chose.

Écrit par : Stéphane Montabert | 31 mars 2014

@Das kapital oullala quand on sait les nombreux schizophrènes qui eux sont absents de l'UDC votre commentaire a de quoi faire rire.C'est le seul parti qui ne fait pas miroiter des illusions qui à la longue sont toujours source de grands malheurs
Que je sache en tous cas pour notre commune sise dans un autre canton l'UDC n'a pas rétabli l'ordre des camps de concentration si cher aux adeptes de Mein Kampf.Pour preuve ce matin après une nouvelle invention Socialiste tout le monde ici le dit,on est reparti à grande allure vers un système qui a fait plusieurs millions de victimes
Poutine doit rire en lisant la presse Suisse en voyant combien son rôle de dictateur aura donné envie à d'autres de l'imiter
Vous savez ces culottes vertes et autres qui obligent à ceci nombre de personnes plus âgées et qui sont payées par elles en plus.
y'a vraiment des kilomètres de claques qui se perdent chaque jour en Suisse,je ne dis pas cela pour vous je tiens à le préciser malgré tout

Écrit par : lovsmeralda | 31 mars 2014

Les commentaires sont fermés.