15 mai 2014

Les martyres existent encore

...Mais il faut les chercher du côté du Soudan, où la religion de Mahomet fait encore des siennes, comme nous l'apprend une dépêche glaçante:

Une chrétienne soudanaise condamnée à mort pour apostasie

Khartoum - Un tribunal de Khartoum a condamné jeudi une chrétienne soudanaise de 27 ans à la peine de mort pour apostasie, malgré les appels d'ambassades occidentales à un respect de sa liberté religieuse.

La jeune femme, enceinte de huit mois, est actuellement détenue avec son fils de 20 mois, selon Amnesty International qui a demandé sa libération immédiate.

Nous vous avions donné trois jours pour abjurer votre foi mais vous avez insisté pour ne pas revenir vers l'islam. Je vous condamne à la peine de mort par pendaison, a déclaré le juge, Abbas Mohammed Al-Khalifa, s'adressant à la femme avec le nom de famille de son père, un musulman.

Meriam Yahia Ibrahim Ishag --son nom chrétien-- a également été condamnée à 100 coups de fouet pour adultère.

A l'énoncé du verdict, la jeune femme est restée impassible.

Auparavant, au cours de l'audience, après une longue intervention d'un chef religieux musulman qui a cherché à la convaincre, elle avait dit calmement au juge: Je suis chrétienne et je n'ai jamais fait acte d'apostasie.

 

islam,soudan,justiceRappelons que selon l'islam tout enfant de musulman est musulman de naissance ; quiconque décide de quitter la seule vraie religion ( de paix, d'amour, de tolérance, etc ... ) devient apostat, passible de la peine de mort, peine qui n'a rien de théorique.

Vingt-sept ans, mère de famille, enceinte du deuxième, condamnée à la pendaison pour avouer sa foi chrétienne. Ce triste spectacle ne vient pas d'Afrique mais bien des profondeurs obscures d'un Moyen-âge dont l'islam n'est toujours pas sorti.

Commentaires

...et après on a pas le droit de dire que ce sont des sauvages !

Écrit par : petard | 17 mai 2014

Les commentaires sont fermés.