19 décembre 2016

Dure journée du 19 décembre

Dramatique inauguration - À Ankara, l'ambassadeur russe en Turquie, Andrei Karlov, a été abattu en plein discours par un terroriste aux cris de "Allah akbar". L'inauguration de l'exposition photographique s'est révélée plus animée que prévu lorsque le tireur, un policier membre des forces anti-émeutes, a ouvert le feu sur le diplomate russe de 62 ans en poste dans la capitale turque depuis 2013. Après avoir commis son forfait, l'assassin hurla en arabe et en turc "n'oubliez pas la Syrie, n'oubliez pas Alep", protestant certainement contre le choix des sujets retenus pour l'exposition. Il blessa trois autres personnes mais fut finalement abattu par d'autres policiers.

scene_de_crime_19_decembre.jpgDramatique coïncidence - À Zurich, en fin d'après-midi, des tirs ont retenti au centre-ville, bouclé depuis par les forces de police pour retrouver le tireur, en vain à l'heure où ces lignes sont écrites. On dénombre trois blessés et un mort. Les médias notèrent que les tirs avaient eu lieu à proximité d'un centre islamique de la ville. Le porte-parole de la police zurichoise "se refusa à tracer un parallèle" entre les événements et le fameux centre islamique. Il fut désavoué par inadvertance quelques minutes plus tard par une journaliste de la RTS qui annonça que des témoins avaient entendu les coups de feu dans le centre islamique.

Dramatique accident de la circulation - En Allemagne, un poids-lourd de 38 tonnes d'origine polonaise a foncé dans la foule sur un marché de Noël de Berlin, provoquant 9 morts et plusieurs dizaines de blessés selon un décompte provisoire. Les autorités ont invité les Berlinois à rester chez eux et à ne pas propager de rumeurs, une nouvelle forme de mesure de prudence. Le jour même d'un éventuel attentat, propager des rumeurs serait donc dangereux. Pour qui, pourquoi? On aimerait bien davantage de précisions.

Par chance, aucun point commun entre ces trois événements dont la conjonction pourrait gâcher la bonne humeur de ces fêtes de fin d'année. Réjouissons-nous d'ailleurs que dès demain les éditorialistes et les politiciens nous gratifient de divers discours expliquant, par exemple, qu'il y a toujours eu des morts dans des accidents de circulation à cette période de l'année, et qu'il serait vain et bien malheureux que de vouloir y percevoir autre chose.

Le sondage du jour du Figaro était "êtes-vous inquiet du réchauffement climatique". Tout est dit.

Commentaires

"...et qu'il serait vain et bien malheureux que de vouloir y percevoir autre chose."

Dans le même registre "il y a un grand éléphant rose à pois vert en tutu dans le corridor, mais personne n'ose le dire", le sujet du JT de Rochebin, ce lundi soir, où journalistes, avocats et sociologues ont disserté pendant plus de cinq minutes sur les femmes harcelées dans la rue à Lausanne, sans jamais ne serait-ce qu'à un seul moment tenter une description même sommaire des coupables. Du très grand travail de journalope, à diffuser dans toutes les écoles de pressetitution.

Écrit par : Paul Bär | 19 décembre 2016

@Paul Bär: oui, j'ai assisté à ce grand moment de journalisme. On a quand même entendu Me Anne Reiser dire qu'il ne fallait pas mettre tous les hommes dans le même panier, mais sans préciser davantage sa pensée, et il ne fallait pas trop compter sur notre Darius pour rebondir là-dessus.

C'est dommage, parce que j'aurais bien aimé que quelqu'un me dise quel(s) groupe(s) d'hommes considèrent visiblement les femmes entre 15 et 25 ans vêtues à l'occidentale comme des salopes à aborder, peloter et "draguer" (si le terme se prête à une conduite aussi lamentable) et ce qui se passera lorsqu'ils réaliseront qu'ils n'ont pas grand-chose à craindre à passer à l'acte...

Je suppose que les gens qui manquent de respect aux femmes à Lausanne sont des militants UDC (connus pour leur machisme) et ces vicieux touristes asiatiques en goguette. Je ne vois personne d'autre.

Écrit par : Stéphane Montabert | 19 décembre 2016

La revue de presse ce matin sur BFM insiste sur la "prudence" de journaux qui parlent de ce camion fonçant dans la foule en éviter de s'aventurer dans la pure spéculation sur le fait que cela pourrait éventuellement être un attentat.

Certains parlent d'acte volontaire, mais reste à déterminer si c'est un attentat.

Ou peut-être un happening? Du spectacle vivant?

Écrit par : simple-touriste | 20 décembre 2016

Ce matin, RSR à 0730, Simon Mathey-Dorey invite un "spécialiste" en sécurité de l'Université de Genève.
Pour ce "spécialiste", les agressions sexuelles de Cologne sont dues à de "la délinquance locale".
Et évidemment, les méchants terroristes "instrumentalisent" la gentille religion islamique.
Solution du "spécialiste": pas d'amalgame (du classique) et il serait bien que nos états cèdent encore de leur souveraineté.

Et ce sont ces clowns qui nous disent en permanence quoi penser et que faire !

Écrit par : Paul Bär | 20 décembre 2016

Pas facile de passer à l'acte! Pourtant l'émission -médialogue- (en poscast sur TSR) du 17.12.2016 a commencé un coming out collectif avec 4 journalistes qui semblaient faire une bonne démarche d'ouverture à l'écoute -pluriel-!

Seulement 4 sur la clique des journaleux c'est peu je vous l'accorde!

Résultat de cet aveuglement c'est qu'ils creusent leur tombe, car les gens sont de moins en moins malléables et font tout de suite les bonnes analyses.
Franchement ils peuvent quand ils veulent remplacer les journaleux par des robots-intelligents pour nous donner les infos et nous feront le tri et les analyses.....sans besoin d'experts!

Écrit par : Corélande | 20 décembre 2016

Il y a du boulot en perspective :
Nous, il faut qu'on apprenne à traduire : "Ich bin ein Berliner"
et eux : pasdamalgame, stigmatisation, islamophobie, “vous n'aurez pas ma haine”,
et si l'extrême droite tente de faire de la récup : "les heures les plus sombres", “le ventre fécond de la bête immonde”…

Mais comme "à quelque chose malheur est toujours bon", il y en a qui se frottent déjà les mains :
– les vendeurs de bougies
– les marchands de fleurs ; il va y avoir très prochainement une grosse demande sur les blanches, les roses en particulier
– les marchands de teinture ; on peut prévoir une rupture de stock sur le blanc
– les marchands de T-shirts, blancs, à enfiler par-dessus les autres vêtements
– les marchands de ballons, blancs toujours
Et je dois en passer…
Ah, j’allais oublier : la Nature pourrait aussi donner un coup de pouce : en neigeant.
À Berlin en cette saison, ce serait bien le moins.

Remarquez que si le noir est la couleur du deuil en occident, en Asie, c'est le blanc.

Écrit par : AP34 | 20 décembre 2016

Tous ces événements sont certes dramatiques, mais n'oublions pas que notre ennemi No 1 en Occident c'est Vladimir Poutine, ce Tsar qui protège le boucher de Damas. Foi des autorités françaises, de l'administration Obama et de Grossmutti Angela Merkel.

Est-ce que quelqu'un a remarqué la "magnifique" photo que Le Matin a publiée où l'on voit l'ambassadeur couché sur le dos à terre comme dans un film policier américain ?

Est-ce qu'ils auraient fait de même pour un ambassadeur, disons, français, américain ou israélien...?

Médias grotesques, beurk !

Écrit par : petard | 20 décembre 2016

ah les journaleux!!...responsables de tous les maux!...au bûcher! (ce n'est qu'une métaphore..)...P A T H E T I Q U E !

Écrit par : jocelyn pugin | 20 décembre 2016

Aïe !

Et Philippe Barraud qui est au plus mal en ce moment... il a été hacké par les cybermiliciens de Satan.

http://www.commentaires.com/societe/la-suite-logique-de-la-cyber-guerre-cest-la-guerre

Écrit par : petard | 20 décembre 2016

En effet, un article faisant référence au New York Times ne peut avoir été écrit que sous l'influence de Smarties et de Dr Pepper.

Écrit par : rabbit | 20 décembre 2016

@AP34: C'est le marché de Noël. "Ich bin Christ" est plus approprié.

Écrit par : amike | 20 décembre 2016

L'attitude de la presse-système qui met en avant cette éventuelle affaire de piratage informatique russe comporte deux éléments paradoxaux.

Généralement, c'est cette presse-là qui utilise l'argument de "la théorie du complot" pour discréditer ses adversaires. Or, il me semble que ces journalistes argumentent là en plein dans "la théorie du complot" et tout le monde sait, grâce à eux, que c'est pô bien la "théorie du complot", nauséabond, ventre immonde de la bête féconde (ou l'inverse), années trente etc...

Admettons l'hypothèse que ce piratage d'état soit avéré. Pourquoi ces journalistes de la presse de masse, d'habitude si curieux quand il s'agit d'ausculter jusque au fond du slip les déviants antisystémistes, ne s'intéressent absolument pas à la teneur des courriels divulgués ? Un propos de vestiaire un peu direct de Donald Trump datant de quinze ans (et même pas faux sur le fond) fait la une de la presse mondiale pendant un mois, tandis que les accusations de pédophilie et de satanisme portant sur l'entourage d'Hillary Clinton n'ont attiré l'attention d'aucun journaliste bien propre sur lui. Et ne parlons même pas de la cohorte de morts suspectes dans le sillage de l'ex-candidate démocrate.

Écrit par : Paul Bär | 20 décembre 2016

@Darius Rochebin ou tout autre lecteur de prompteur de la Télévision socialiste romande, en vue d'un prochain sujet sur le harcèlement des femmes à Lausanne.

Donc, un indice :

https://youtu.be/w9qryyAHVlc?t=5m11s

Écrit par : Paul Bär | 20 décembre 2016

«Admettons l'hypothèse que ce piratage d'état soit avéré»

Et les piratages de masse de la NSA véritablement avérés et dénoncés par Snowdon. Tout d'un coup c'est l'amnésie chez les donneurs de leçons... la paille et la poutre... ils confondent table pour bar quand ils veulent ces crétins... pathétique !

Écrit par : petard | 20 décembre 2016

"Pourquoi ces journalistes de la presse de masse, d'habitude si curieux quand il s'agit d'ausculter jusque au fond du slip les déviants antisystémistes, ne s'intéressent absolument pas à la teneur des courriels divulgués ?"

Mais parce qu'ils ne touchent pas à des documents volés!

Sauf si c'est la déclaration d'impôts de Donald Trump (que le service des impôts n'a pas le droit de transmettre à qui que ce soit d'autre que la Justice et que seul Trump pouvait décider de publier).

Sauf si c'est les câbles diplomatiques des Américains quand George Bush est au pouvoir.

Sauf si c'est des listes de comptes bancaires en Suisse.
...

Écrit par : simple-touriste | 21 décembre 2016

Je me demande si ces gens-là...

https://www.youtube.com/watch?v=6S8KmiGhtmA

... qui nous enfument constamment, autant responsables politiques que journalistes, réalisent que les peuples européens commencent à les détester de façon viscérale et qu'il n'est certes pas assuré, mais du moins plus totalement irréaliste, que pour les plus hauts responsables parmi eux une jurisprudence de type "Ceucescu" puisse être un jour appliquée ? Et pour les "petites mains", déminage et travaux de plein air à régime allégé (mais sans quinoa). Le plus drôle, c'est que cela pourrait même être légal. Délire de "fâcheux" ? Rendez-vous dans 20-30 ans, les plus jeunes parmi nos politiciens feraient bien d'y réfléchir... Après tout, s'il y a 20-30 ans, on avait parlé d'un occultiste ghanéen faisant un carton dans une mosquée de Zürich, on vous aurait regardé comme un fou. Et pourtant, on y est, c'est la réalité. Donc que nos responsables réfléchissent bien à leurs actions...

Écrit par : Paul Bär | 21 décembre 2016

A propos du supposé et médiatique piratage russe, voici ce que l'on en dit à Harvard: http://news.harvard.edu/gazette/story/2016/12/inside-the-hacked-u-s-election/

Écrit par : rabbit | 21 décembre 2016

Autre chose, avez-vous remarqué que c'est au moment où ces gens-là...

http://www.fdesouche.com/802249-terrorisme-un-djihadiste-dit-adieu-ses-filles-de-5-et-7-ans-qui-partent-commettre-un-attentat-suicide

... sont en train de perdre à Alep, que la presse de masse lance la toute grosse propagandastaffel émotionnelle quant au sort de la population de cette ville ? Comme cela se passe au niveau mondial et sur des modalités étrangement similaires, on pourrait se demander si quelque part, quelqu'un a décidé d'appuyer sur le bouton idoine ? Mais ce serait là évidemment sombrer dans la "théorie du complot".

Écrit par : Paul Bär | 21 décembre 2016

C'est comme infrarouge ce soir: Après Berlin, à qui le tour?
Mais c'est quoi leur délire à ces merdeux-journaleux; de la chair à canon pour faire de l'audience, car ils n'arrivent plus a attirer l'attention autrement qu'avec les émotions vives?

Il serait temps de boucler les écrans et de les mettre tous au chomage en les boycottant systématiquement.
Il y a assez d'autres réseaux pour s'informer.

Écrit par : Corélande | 21 décembre 2016

« Il serait temps de boucler les écrans et de les mettre tous au chômage »

Il fut un temps où il n'y avait ni télé, ni radio, ni smartphones, ni pokémons... si la lecture était trop pénible, les gens s'occupaient autrement.

Écrit par : petard | 22 décembre 2016

Tout ça pour un serviable Tunisien, certes un peu maladroit, qui a voulu aider un chauffeur polonais qui se trouvait mal à finir sa livraison.

Vraiment, vous cherchez la petite bête !

Écrit par : Franck Boizard | 22 décembre 2016

Les commentaires sont fermés.