04 février 2020

Les votes liberticides du 9 février

Le 9 février arrive à grands pas - nous sommes déjà dans la dernière ligne droite de la votation qui présente deux objets au peuple: l'initiative "Davantage de logements abordables", et le référendum contre l'Interdiction de la discrimination en raison de l'orientation sexuelle. (Les Vaudois auront aussi la chance de voter pour Juliette.)

prise de position,votation du 9 février 2020Le premier de ces deux textes, "Davantage de logements abordables", semble promis à l'échec selon les sondages. Il n'y a donc pas de raisons de s'y attarder outre mesure. L'initiative issue de la gauche demande grosso modo que 10% des nouveaux logements construits soient à "loyer modéré". Comme d'habitude, mais c'est inévitable lorsqu'on dépose une initiative fédérale, le règlement devra avoir un effet sur toute la Suisse ; les Cantons et Communes qui n'ont pas encore le merveilleux droit de spoliation préemption devront s'en doter afin de mener à bien leur nouvelle mission.

Pour utiliser correctement une formule souvent creuse, l'initiative pointe du doigt les bons problèmes mais y apporte de mauvaises solutions. Ici, le problème est la cherté des loyers. Le logement est cher en Suisse, en particulier dans certains centres urbains. Mais, on le sait parce que l'évolution des prix le montre clairement, cette pression est due à l'immigration de masse depuis 2002 et la libre-circulation (exemple dans le Canton de Vaud). Les gens le savent très bien. Essayer de construire des logements à bas coût (et de qualité inférieure, on ne va pas se mentir) sans s'attaquer au problème de base de l'afflux d'immigrés en Suisse ne résoudra évidemment rien. De plus, et j'en ai des exemples jusque dans ma ville de Renens, l'attribution de ces logements préférentiels ne sera certainement pas à l'avantage des Suisses, mais plutôt à celui des immigrés, forcément plus mal lotis.

Bref, poubelle.

Le second objet porté au vote est nettement plus intéressant, le référendum contre l'Interdiction de la discrimination en raison de l'orientation sexuelle. La loi combattue fait de toute "incitation à la haine ou à la discrimination" [C'est moi qui souligne] une personne en fonction de son appartenance sexuelle un crime puni jusqu'à trois ans de prison. Les "LGBTQI+" (selon le dernier acronyme connu) rejoindront donc ainsi le club des populations protégées, comme le sont déjà les étrangers, les personnes de couleur et les musulmans.

(C'est vrai, le texte de loi mentionne de façon large "l'appartenance raciale, ethnique ou religieuse" ou "l'orientation sexuelle", mais j'attends encore la moindre condamnation contre quiconque insulte un Suisse, un blanc, un chrétien, et, à partir du 9 février, un hétérosexuel.)

Le texte est détaillé mais vise très, très large. Un "geste" est ainsi un motif suffisant pour enfreindre la loi...

Je pourrais rappeler que les lois de censure provoquent l'abêtissement du discours et renforcent précisément les préjugés contre les gens qu'elles sont censées défendre, mais ce serait prêcher dans le désert. Ces propos ne toucheront déjà plus grand-monde en Suisse - ce qui reste de son peuple a déjà capitulé.

Le problème n'est pas dans la diffamation ou l'insulte mais dans la pénalisation de la simple critique. Sera-t-elle encore permise? Selon la brochure, l'appréciation en sera laissée au tribunaux - une étape certainement agréable à vivre, même en ressortant acquitté. Les associations en chasse contre les pensées déviantes le savent fort bien. La suite est assez facile à deviner, puisqu'elle a déjà cours dans d'autres pays. La criminalisation de la pensée anti-LGBTQI+ donnera le champ libre à tous les promoteurs de toutes les sexualités les plus invraisemblables (je n'ose parler de perversion) pour en faire la publicité, et surtout, l'imposer aux enfants.

Le 10 février, si je publie ce genre d'image...

prise de position,votation du 9 février 2020
Gay Pride à Dublin, 2019 (source)

...Et que j'estime que ce n'est pas un très bon spectacle à offrir aux mineurs au second plan, serai-je coupable d'une odieuse Crimepensée?

Pourra-t-on encore dire qu'une image de ce genre est malsaine?

Pourra-t-on critiquer la promotion de dessins animés LGBT auprès des plus jeunes?

Pourra-t-on critiquer une école pro-trans où des enfants de 4 ans sont punis pour avoir "attribué un genre" à leurs camarades?

Pourra-t-on critiquer l'enseignement forcé des thèses LGBT jusque dans les écoles catholiques, comme en Irlande?

Comme la plupart des gens, je n'ai que faire des comportements que des adultes consentants adoptent dans leur intimité. Mais ce que nous votons le 9 février va beaucoup plus loin que cela. Il sera intéressant d'ailleurs de voir ce qui se passera lorsque surviendra une confrontation entre deux groupes protégés par la même loi contre la discrimination et l'incitation à la haine - on devine ici la collision inévitable entre les exubérants LGBT et certains musulmans à l'esprit un tout petit peu plus borné sur le sujet. Comme le résume une image:

prise de position,votation du 9 février 2020

Les deux populations étant courtisées à l'identique par les mouvements de gauche, certaines assemblées de parti promettent d'être animées lorsqu'il faudra donner priorité aux uns ou aux autres.

Grâce au vote de la majorité des Suisses, les conséquences à moyen terme du vote de ce dimanche seront très instructives.

Commentaires

Spectaculaire, le choc des photos...
Une petite critique : les gens votent de plus en plus rapidement, avec le vote par correspondance. Mon enveloppe est partie depuis longtemps, par exemple. Bon, je n'ai pas eu besoin de vous pour voter dans le même sens...
Mais vous devriez essayer de vous exprimer un peu plus tôt sur les sujets de votation.

Écrit par : Géo | 05 février 2020

Merci pour vos infos parlante (j'ai aussi un blog sur ce thème sur la TG). On espère que le peuple suisse va voir plus loin que le bout de son nez ! Regardons ce qui se passe au Canada, Espagne Belgique etc...CA FAIT PEUR !

Écrit par : Sylvie RG | 05 février 2020

Sur la première photo on voit bien qu'on a à faire avec des dégénérés. Et après ça vient nous claironner que c'est de la normalité...

Essayez dans un atome, de remplacer un neutron par un deuxième électron, ou un électron par un deuxième neutron...

... ou en électricité remplacer le - par deux ++ ou inversément...

Écrit par : petard | 05 février 2020

" j'attends encore la moindre condamnation contre quiconque insulte un Suisse, un blanc, un chrétien"
Franchement, vous n'avez pas honte d'écrire ce type de phrase? Car si vous ne comprenez pas pourquoi il n'y a pas de condamnations pour insultes envers les différentes communautés décrites ce que définitivement vous êtes limité... et vous vous demandez pourquoi l'UDC recule en Romandie?

@Petard: la biologie, la médecine et autres sciences humaines sont loin d'être des sciences exactes, la preuve avec vous : votre seul neurone vous permet d'écrire des inepties.

Écrit par : Paolo | 05 février 2020

@Paolo: Bravo. Un peu plus haut je parle (avec un lien que vous devriez lire) de l'abêtissement du discours, et vous venez nous en livrer ce parfait exemple.

Vous n'avez pas honte, vous, de poster un commentaire aussi indigent? Où sont vos arguments? POURQUOI devrais-je avoir honte? C'est tellement une "évidence" pour vous que vous n'êtes même pas capable de l'expliquer. Tellement facile!

Pareil pour Petard, que vous vous contentez d'insulter et de traiter son commentaire "d'inepties" mais là encore, aucun argument, rien, le néant.

Les êtres doués de raisons discutent en employant une pensée rationnelle. Les autres scandent, insultent et maudissent. Êtes-vous capable de faire mieux?

Écrit par : Stéphane Montabert | 05 février 2020

"Les êtres doués de raisons discutent en employant une pensée rationnelle. Les autres scandent, insultent et maudissent."
Eh oui, et malheureusement ils sont majoritaires. C'est le gros défaut de la démocratie : les cons sont souvent au pouvoir...

Écrit par : Géo | 06 février 2020

L’abêtissement... venant d’un UDC? Pur crème merci. Et si vous ne le faites pas exprès de faire semble de ne pas comprendre mon commentaire je suis vraiment navré pour vous, moi qui pensais que vous n’étiez à l’udc que par la faute à la vague Blocherienne d’il y a dix ans ( comme la vague verte actuelle somme toute..). Et quel argument attendez-vous ? Celui que vous allez contrecarrer au plus vite, en singeant une pensée intellectualisée car vous avez beaucoup de temps pour ça...oui vous devriez avoir honte de ne pas utiliser l’entier de votre intelligence. Votre réflexion est frontale, ferez-vous lire vos commentaires à votre fils lorsqu’il vous annoncera qu’il est homosexuel?
@geo : merci de nous rappeler que l’udc est majoritaire en Suisse !

Écrit par : Paolo | 06 février 2020

@Paolo: dès la première phrase, vous faites étalage de votre racisme. Vous êtes assez bête pour postuler à l'UDC selon la caricature que vous en faites... (à méditer!)

"Et quel argument attendez-vous ?"

Celui qui existe, pour commencer? Deux commentaires, et toujours pas capable d'en exprimer un seul.

"Celui que vous allez contrecarrer au plus vite, en singeant une pensée intellectualisée car vous avez beaucoup de temps pour ça..."

Déjà en train de chercher des excuses...

"oui vous devriez avoir honte de ne pas utiliser l’entier de votre intelligence."

...J'ai l'impression que vous êtes à 110%, là.

"Votre réflexion est frontale, ferez-vous lire vos commentaires à votre fils lorsqu’il vous annoncera qu’il est homosexuel?"

Je n'ai aucun problème avec les homosexuels. J'en connais, des gens très bien d'ailleurs, qui n'ont rien à voir avec les excités des photos qui agrémentent mon texte. Ils ne se reconnaissent pas en eux, et sont consternés de l'image de l'homosexualité que ces gens projettent.

Vous n'avez pas eu la finesse de noter que je ne m'attaque à aucun moment aux homosexuels, ni à l'homosexualité. Je m'attaque à la sexualisation et à la manipulation des enfants au nom de la propagande LGBT, ce qui n'est pas du tout la même chose. Mais je ne doute pas que les censeurs du soir du 9 février ne s'embarrasseront plus de ce genre de subtilité, ni d'aucune subtilité d'ailleurs.

Quant à mon fils, qu'est-ce que cela devrait bien changer? J'ai toujours pensé qu'une personne se définissait par bien davantage que ce qui suscite chez elle une excitation sexuelle, mais cet aspect particulier obnubile totalement toute la frange des activistes LGBT.

Écrit par : Stéphane Montabert | 06 février 2020

Lorsqu'on aura la fâcheuse idée de s'indigner des graffitis et autres saloperies de "petites annonces" obscènes couvrant les murs des WC publics (hommes)... va falloir garder son sang-froid devant le juge, pour pas lui foutre une beigne !

Écrit par : petard | 06 février 2020

"@geo : merci de nous rappeler que l’udc est majoritaire en Suisse !"
Je ne sais pas ce que vous fumez, paolo, mais c'est du brutal. La Suisse est dirigée par une coalition vicieuse de centre-gauche et centre-droite, vendus à l'internationalisme du fric. Donc à l'UE.
L'UDC est maintenue à 30% par le plafond de verre maintenu par les médias. C'est tous les jours plus évident. Enfin, pour ceux qui ont décidé de ne pas être con à tout prix...

Écrit par : Géo | 08 février 2020

Excellent article, comme toujours. Les photos parlent d'elles-mêmes, comme l'a écrit Géo. Je suis consternée par ce Bisounoursland et cette police de la pensée qui étrangle de plus en plus notre sacro-sainte liberté d'expression (à nous d'en user pour qu'elle ne s'éteigne pas). Ce qui m'interpelle devant la première photo, c'est que s'il s'agissait de femmes tenues en laisse par des hommes, les hordes de féministes hystériques auraient vociféré devant tant de sexisme, de patriarcat, de soumission, de suprématie mâle blanche (à choix). Et là, les ligues de vertu applaudissent des deux mains devant un spectacle qui n'a rien à voir avec les droits des homosexuels mais avec un abrutissement qui confine à la dégénérescence. Et bien entendu, personne pour s'indigner devant le traitement dont sont victimes les homosexuels dans certains pays musulmans, respect des us et coutumes oblige. Bienvenue chez les dingues.

Écrit par : Sandra | 08 février 2020

Ah ben voilà, les connards ont gagné. Les hommes ne sont plus des hommes, les femmes ne sont plus des femmes. Oui, mais cela c'est en Europe et cela sert à nos ennemis de démontrer que nous sommes des infra-humains. Comment ferons-nous pour dire que non ? Nul ne le sait...

Écrit par : Géo | 09 février 2020

Cerise sur le gâteau, Claire Brétecher est morte. Les crétins bobos peuvent se vautrer dans leur incommensurable stupidité, il n'y a maintenant plus personne pour les combattre. 63% des Suisses ont voté pour eux...
L'avenir est aux idiots véganes,XR,LGBT et toutes ces sortes de cinglés. Heureusement qu'il y a les islamo-fascistes qui vont s'occuper d'eux...

Écrit par : Géo | 11 février 2020

« Heureusement qu'il y a les islamo-fascistes qui vont s'occuper d'eux... »

mmh...... pas sûr... nos féministes ultra-radicales sont jalouses des musulmanes voilées. Ces toques haïssent tellement les hommes qu'elles défendent et encouragent cette pratique qui permet de se protéger des regards lubriques de ces cochons de mâles.

Écrit par : petard | 11 février 2020

A propos de femmes : excellente prestation de Mme Lucie Rochat sur les votations du 17 mai sur la libre circulation en ce moment dans Forum (RTS 1). Mme Rochat dirige les femmes UDC. Les femmes au pouvoir à l'UDC, tout de suite !

Écrit par : Géo | 11 février 2020

C'est marrant, plus l'on veut lutter contre les discriminations plus l'on créée de nouvelles catégories de groupes de gens...
Jeune j'étais stupide et misogyne, maintenant je ne discrimine plus, je suis misanthrope : j'aime personne. Comme cela c'est bien plus facile, et vu que c'est pas discriminant ben c'est légal, vu la logique actuelle du bazar...

Chacun n'a qu'à faire ce qu'il veut dans sa sphère privée, je m'en fous, mais dans la sphère publique cela est devenu ingérable.

J'en suis au point où comme homme âgé, l'islam n'est plus forcément la pire des solutions à y bien réfléchir, les vieux y sont bientôt mieux respectés qu'ailleurs, c'est dire si cela devient désolant...

Parce que les gamins qui ne pensent qu'à leurs ébats sexuels ou ils veulent quand ils veulent avec qui ou quoi ils veulent et le droit de les imposer à la vue de tous, LGBTQXYZ tout l'alphabet finira par y passer, se foutent pas mal des personnes âgées et n'hésitent nullement à les discriminer pour leur soit-disant manque d'ouverture d'esprit (et d'orifices anatomiques).

Le règne des bonobos s'installe, la décadence est proche, si la vieillesse est un naufrage la jeunesse commence à ressembler à une épave qui n'a encore même pas navigué.

Écrit par : Greg | 12 février 2020

Les commentaires sont fermés.