18 mars 2011

Nucléaire: il faut raison garder

La terre avait à peine cessé de trembler au Japon que les écologistes étaient déjà sur les rangs pour exploiter politiquement les retombées, si j'ose dire, des problèmes de la centrale nucléaire de Fukushima. Je ne leur ferai pas le procès de l'indécence: chacun a le droit d'exploiter l'actualité comme il l'entend.

Lire la suite